Tourisme Charlevoix

< Retour à l'accueil
1 décembre 2021Lisa-Marie Lacasse

En raquette vers les points de vue imprenables de Charlevoix

La raquette est possiblement le sport hivernal le plus accessible et versatile qu’il soit. Anciennement indispensable à la survie des coureurs des bois pour assurer la traque du gibier, elle est désormais pratiquée principalement par les randonneurs et les coureurs à pied. Bien entendu, nous sommes maintenant loin des raquettes traditionnelles faites de bois et de cuir, alors que de nos jours, celles-ci servent davantage de décoration, fixées aux murs de chalets hivernaux. Ce sont maintenant des alliages d’aluminium, d’acier inoxydable ou de plastique avec crampons intégrés qui nous sont proposés, équipements des plus techniques qui permettent aux raquetteurs de parcourir d’incroyables terrains naturels.

 

C’est ici qu’entre en ligne de compte notre précieux Charlevoix. Avec son paysage unique issu d’une origine géologique sculptée par une météorite, la région offre aux raquetteurs d’innombrables options de dépassement de soi et de connexion avec la nature. Entre fleuve, montagnes, toundra et falaises, voici quelques chemins à emprunter cet hiver offrant des panoramas à couper le souffle.

Tourisme Charlevoix - Mariage (31) Photo : Robert Chiasson

On propose aux raquetteurs en quête de nature profonde et de ressourcement, une escapade de 12 km (6 km l’aller et 6 km retour), nommée le Sentier de la Lynx. Prenant départ à Notre-Dame-des-Monts tout comme le sentier estival, la piste de raquette serpente à travers les terres jusqu’au refuge de la Mésange, situé à la montagne du même nom. Alors que les premiers trois kilomètres sont plutôt plats et sillonnent à travers certains lopins de terres privées (où le droit de passage est autorisé), le reste du parcours sera plus exigeant avec l’ascension de trois petits sommets au total. Au refuge, vous serez récompensés d’une vue panoramique magnifique sur la région, avec du côté ouest, toute la vallée de la rivière du Gouffre et les monts du Lac des Cygnes, des Morios, du Four et du Lac à l’Empêche. Au Sud, vous pouvez apercevoir jusqu’à Saint-Urbain par temps clair.

Pour une escapade unique et rustique, le refuge La Mésange est un secret bien gardé qui permet à ses visiteurs de se laisser imprégner de la forêt charlevoisienne et d’y faire le plein d’énergie. Logeant jusqu’à huit personnes, il offre les commodités de base, soit un poêle à bois (bois fourni en hiver), poêle au propane et vaisselle pour cuisiner, et des hamacs pour le coucher. Il n’est donc pas nécessaire de trainer vos matelas; un sleeping suffira!

 

Notre-Dame-des-Monts Photo : Tourisme Charlevoix

Le sentier du Mont-du-Lac-des-Cygnes fait la réputation du parc national des Grands-Jardins, grâce à un parcours unique combinant vallées enneigées, façades rocheuses et sommets dénudés. Au cœur de la chaîne des Laurentides, ce dénivelé de 480 mètres se gravit par une ascension progressive et soutenue. Il est possible de bonifier votre parcours de quelques kilomètres en empruntant le sentier du Lac Pioui, qui vous mènera au même sommet par les crêtes.

Soleil, soleil! Le sentier traverse une forêt assez jeune et peu dense, et le sommet découvert est donc 100% exposé aux rayons des jours ensoleillés. Prévoir cette ascension lors d’une journée dégagée est une excellente façon d’aller faire le plein de vitamine D durant la saison blanche. De plus, son sommet balayé par le vent impose une bonne planification; les conditions hivernales extrêmes peuvent changer rapidement.

Pour une ascension plus tranquille, mais au panorama tout aussi satisfaisant, le sentier La Chouenne se rend doucement vers un sommet de 730 mètres de haut, via un parcours de 250 mètres de dénivelé. Des points de vue grandioses y sont offerts, tant sur les vallées enneigées que sur les sommets dénudés avoisinants.

*Ouverture mi-décembre à mi-mars, selon les conditions de neige | Location de raquettes et de bâtons de marche sur place, lorsque le centre de services est ouvert.

Grands-Jardins Photo : Steve Deschênes

Le Mont Grand-Fonds est reconnu pour ses pistes de ski alpin, son ambiance chaleureuse et sa poudreuse charlevoisienne légendaire. Au-delà de ces grands attraits, la station est aussi un centre de plein air hivernal complet qui offre, notamment, 41 km de sentiers de raquette. Le plus spectaculaire est le sentier Le Sommet, une boucle de 8,5 km qui combine ascension et vue époustouflante. Lorsque votre grimpe sera complétée, le belvédère du sommet de la montagne vous fera sentir au-dessus de tout, avec une vue sur le Lac Gravel et les chaines de montagnes avoisinantes.

Équilibre - Super Tonique Photo : André-Olivier Lyra

Le Sentier des Caps de Charlevoix est une mine d’or au niveau des opportunités de raquettes! Partagé sur deux secteurs, son réseau offre 28 km de sentier du côté de Saint-Tite-des-Caps, et 14 km via le secteur Le Massif. Pour vous aider à choisir votre itinéraire journalier, nous vous proposons ici deux coups de cœur.

1. Situé à Petite-Rivière-Saint-François, le sentier du refuge de l’Abattis arpente le sommet du Massif. Il prend donc départ via l’accueil de ce secteur et vous propose un aller-retour de 10 km. À mi-randonnée, son point culminant (le refuge en soi) offre une vue en contreplongée spectaculaire sur le fleuve, la rive des Éboulements, l’Isle-aux-Coudres et l’archipel des îles de Montmagny. Il est également possible de revenir à l’accueil par d’autres sentiers, afin d’effectuer une boucle plutôt qu’un aller-retour

2. Le sentier de La Faille tient son nom d’une faille géologique immense qui surplombe le fleuve, et sur laquelle un refuge s’est dressé afin d’accueillir les randonneurs qui désirent s’y reposer ou y casser la croûte. Du bois de chauffage est également disponible sur place si vous ressentez le besoin de vous y réchauffer. Le sentier de 8,4 km s’adresse à tous les niveaux de forme physique. Calculez entre trois à quatre heures pour le compléter. Il y a beaucoup à voir sur ce sentier : banc du cap Brûlé et deux phares anciennement gardés, la croix celtique à l’ouest de la Grosse Île (trainez vos jumelles) ainsi que deux points de vue imprenables sur le fleuve Saint-Laurent et l’archipel des îles de Montmagny.

*Location de raquettes offertes aux deux points de services.

Sentier des caps Photo : Jean-Marie Grange

Partager ce billet

< Voir tous les articles
Réservation en ligne