Tourisme Charlevoix

< Retour à l'accueil
14 juin 2021Mylène Simard

Un joyau à découvrir, le Centre d’interprétation et d’observation de Pointe-Noire

Curieux d’en apprendre davantage sur les mammifères marins qui fréquentent et habitent les profondeurs du Saint-Laurent? Cet été, c’est un rendez-vous dans l’un des meilleurs endroits au monde pour observer les baleines sur terre ou en mer; le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent. Dès le 19 juin prochain, à partir de Baie-Sainte-Catherine, l’ensemble de la flotte de Croisières AML naviguera sur les eaux du Saint-Laurent accueillant à son bord de nombreux passagers enthousiastes à l’idée d’observer les géants marins.

En complément à cette expérience maritime, un arrêt s’impose au Centre d’interprétation et d’observation de Pointe-Noire, un site exceptionnel qui regorge de petites merveilles et qui se trouve tout près du quai de Baie-Sainte-Catherine.

La présence de mammifères marins dans Charlevoix

Chaque année, elles sont plusieurs à nager un nombre impressionnant de kilomètres entre les eaux chaudes de l’Atlantique et celles du Saint-Laurent. C’est à l’embouchure du Saguenay, à la croisée de deux géants cours d’eau du Québec, qu’une grande partie d’entre-elles choisissent d’y passer la majorité de l’été, bien souvent sur une période qui s’étend de mai à octobre. La question demeure, mais pourquoi parcourir de si longue distance et choisir spécifiquement cet endroit? Différents facteurs sont à considérer, mais la principale raison est que les eaux froides du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent sont très productives en termes de nourriture. Ce phénomène s’explique grâce à cette incroyable synergie; la température de l’eau, la topographie particulière des fonds marins, les puissants jeux de courant et les marées. La combinaison de ces divers éléments fait de ce lieu un excellent territoire de chasse pour les baleines. En saison, les eaux charlevoisiennes accueillent treize espèces de baleines différentes; dont 6 espèces plus fréquentes : rorqual commun, petit rorqual, baleine à bosse, baleine bleue, béluga et marsouin commun.

Tourisme Charlevoix - A meteoric destination (2) Photo : Croisières AML - Renaud Pintiaux

Le Centre d’interprétation et d’observation de Pointe-Noire

Situé à environ un kilomètre du traversier effectuant la liaison entre Baie-Sainte-Catherine et Tadoussac, derrière des falaises rocheuses, se cache un véritable petit trésor. Le Centre d’interprétation et d’observation de Pointe-Noire, site de Parcs Canada, offre une fenêtre exceptionnelle pour l’observation des bélugas depuis la terre ferme.

Ce joyau possède une riche histoire et relate un pan important du patrimoine culturel, naturel et maritime de Baie-Sainte-Catherine. Ancienne station de phare, la vocation de Pointe-Noire était de guider les navires lorsqu’ils faisaient leur entrée dans le fjord du Saguenay. Encore aujourd’hui, les bâtiments sur place témoignent de ce riche passé historique. D’ailleurs, l’un des deux bâtiments est toujours accessible et s’est transformé en un centre d’interprétation. Sur place, des guides-interprètes passionnés révèlent quelques secrets au sujet de ce milieu maritime captivant; organismes marins, histoire des lieux, courants et fonds marins et bien sûr les fascinants bélugas.

Dès le poste d’accueil franchi, nous sommes immédiatement plongés dans un décor insoupçonné, mais ô combien spectaculaire. De l’autre côté se dévoilent des belvédères offrant des vues imprenables sur l’embouchure du fjord du Saguenay, l’immensité du fleuve Saint-Laurent, la baie de Tadoussac et les impressionnantes parois rocheuses qui forgent ce sublime paysage côtier.

On emprunte la promenade panoramique qui mène tout droit vers le Saint-Laurent. Regard rivé vers le large, une douce brise marine caressant les sens, il ne reste plus qu’à se détendre, décrocher et saisir l’instant présent. Nous voilà bien ancrés au cœur d’un lieu d’observation privilégié à la fois si paisible et dynamique. En toute tranquillité, on admire ces paysages changeants au gré des vagues et des marées. La présence des nombreux oiseaux et mammifères marins ravit les sens et l’apparition soudaine des grands navires fascine à chaque coup d’œil.

Pointe-Noire_Julie Savard Photo : Julie Savard

En apprendre davantage sur les bélugas

Pointe-Noire et les bélugas du Saint-Laurent entretiennent une relation intime depuis fort longtemps. C’est dans les années 1970 que les études sur les bélugas ont débuté, alors qu’une chercheuse passait plusieurs étés sur les rochers de Pointe-Noire à observer, dessiner et étudier ceux-ci. Au fil des ans, les différentes études menées sur le site ont permis de comprendre que la population du béluga du Saint-Laurent était en déclin, elles ont ainsi contribué à la création de la première aire marine protégée au Québec, le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent. D’ailleurs, le Centre d’interprétation et d’observation de Pointe-Noire en plus d’être un passage naturel et un lieu d’observation responsable, est un site important qui mise sur la protection du béluga. Depuis 1998, il est également un important lieu de recherches de Parcs Canada visant à mieux comprendre le comportement et les habitudes de vie du béluga du Saint-Laurent.

Photo : Renaud Pintiaux
Photo : Catherine Dubé

Saviez-vous que…

  • À l’heure actuelle, moins de 900 bélugas vivent dans le Saint-Laurent;
  • On surnomme le béluga le canari des mers en raison de son large répertoire vocal;
  • Les nouveau-nés naissent bruns, deviennent gris bleuté pour ensuite être blancs vers l’âge de six à huit ans;
  • L’âge d’un béluga peut atteindre jusqu’au-delà de 75 ans;
  • Les bélugas sont les seules baleines résidentes du Saint-Laurent; ils y passent l’année entière;
  • La population qui vit dans l’estuaire du Saint-Laurent est celle qui vit le plus au sud de la planète.

 

Planifiez votre prochaine rencontre avec les mammifères marins n’oubliez pas vos jumelles et prenez un moment pour découvrir l’étonnant Centre d’interprétation et d’observation de Pointe-Noire.

 

*Les chiens en laisse sont admis.

Photo : Marie-Isabelle Rochon

3 sites d'observation des baleines

Visitez le Centre d’interprétation et d’observation de Pointe-Noire et deux autres sites de Parcs Canada le même jour pour 7,90$. Gratuit pour les 17 ans et moins.

Planifiez votre visite

Partager ce billet

< Voir tous les articles
Réservation en ligne