Tourisme Charlevoix

< Retour à l'accueil
30 août 2021Ian Bergeron

Courir les sentiers de Charlevoix

Cet article fait partie d’une série de textes rédigés par Ian Bergeron, journaliste et photographe, amoureux de sports de montagne, spécialement dans celles de la région de Charlevoix. Ian fait vivre des émotions fortes à tous ceux qui suivent ses aventures.

 

Pour des itinéraires de course en sentier dans Charlevoix, le choix est très vaste. Une petite consultation du Guide des sentiers pédestres de Charlevoix suffit à nous convaincre de trouver le parcours idéal. Voilà presque 12 ans que je sillonne au pas de course les sentiers d’ici et année après année, deux sont devenus des incontournables: Les Florent et Les Rapides. J’apprécie courir sur des sentiers roulants, j’aime pouvoir avoir une foulée de course fluide, sans trop d’encombres. Bien que, certains jours, les gros dénivelés soient ma tasse de thé, j’affectionne souvent les longues sections vallonées sans trop de montées arrache-cœur.

 

Les Florent - Parapente Photo : Ian Bergeron

Les Florent – Distance : 18 kilomètres

Après une montée progressive de quelques kilomètres, le sentier des Florent atteint un plateau qui nous permet de courir à un rythme soutenu. Au tiers du parcours, la forêt s’ouvre devant nous au profit d’une station de décollage pour parapentistes et offre une vue imprenable sur la vallée de Baie-Saint-Paul avec, en prime, le fleuve Saint-Laurent. S’en suit une longue descente soutenue jusque derrière le site de la Famille Migneron de Charlevoix. Prenez le temps d’admirer la forêt mature et les arbres gigantesques qui bordent le sentier.

Le grand défi de la journée se présente immédiatement après cette descente : une sinueuse ascension avec 250 mètres de dénivelé. Ça en vaut le prix, car les 10 kilomètres qui suivront seront essentiellement descendants. Une fois arrivé au camping Le Génévrier, poursuivez votre parcours encore quelques centaines de mètres et offrez-vous une crème molle de la Laiterie Charlevoix en guise de récompense. Simplement divin!

Je recommande de parcourir le sentier à partir de Saint-Urbain et non l’inverse. Le dénivelé sera alors en votre faveur.

Pas assez long? Partez du Sentier des Pointes au nord de Saint-Urbain, ce qui va rajouter un 10 kilomètres (très roulants) à votre itinéraire.

Pas encore assez long? Combinez le Sentier des Pointes, Les Florent et le Sentier du Gouffre pour un respectable 35 kilomètres qui vous mènera jusqu’au cœur du village de Baie-Saint-Paul.

Florents_03 Photo : Ian Bergeron

Les Rapides – Distance : 15 kilomètres aller/retour

Toujours dans l’optique des sentiers naturels roulants, le sentier Les Rapides offre une expérience « singletrack » dépourvue de véritable dénivelé. Tout au long, vous suivez les sillons de la Rivière Malbaie et ses rapides, d’où le nom du sentier. Le son apaisant de l’eau, combiné à celui de votre respiration et de vos pas rapides deviennent presque hypnotisant tel un mantra forestier. Si vous faites l’aller-retour, le retour sera certes plus agréable grâce à son léger dénivelé négatif. Sinon vous avez le choix de revenir ou de partir avec la navette du parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie qui relie le barrage des Draveurs au bâtiment de l’accueil.

Pas assez long? Vous pouvez combiner le sentier Les Rapides à celui du Riverain pour une boucle d’une vingtaine de kilomètres. Le Riverain, essentiellement sur poussière de roche, est très roulant bien qu’il comporte quelques bonnes côtes.

Pas encore assez long? Aligner Les Rapides, l’Acropole des Draveurs et le Riverain pour un défi de taille de 27 kilomètres avec 1 100 mètres de dénivelé. Une bonne préparation physique et logistique est cependant à prévoir afin d’éviter les blessures et possibles coups de chaleur.

Le parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie c’est courir au pays de Menaud Maître Draveur et dans l’arrière-pays d’Alexis le Trotteur. À votre retour, osez un léger détour et allez déguster un des sublimes élixirs de la Distillerie Menaud de Clermont. Je suis convaincu que vous trouverez quelque chose qui plaira à votre palais.

Photo : Ian Bergeron
Photo : Ian Bergeron

Comme les pros de l’Ultra-Trail Harricana du Canada

Dans quelques semaines se mettra en branle la 10e édition de l’Harricana de Charlevoix avec l’épreuve reine du 125 kilomètres qui traverse des Grands-Jardins au Mont Grand-Fonds. Évidemment, parcourir 125 kilomètres n’est pas donné à tout le monde, encore moins le faire hors de l’encadrement sécuritaire d’une course avec un support logistique continu. Cela dit, plusieurs tronçons peuvent se faire tout au long de la saison estivale et automnale. D’ailleurs, la formule du Loup Solitaire offerte par l’UTHC propose des parcours tant au Mont Grand-Fonds qu’au Massif de Charlevoix. Le tout se fait sur des sentiers balisés de 5, 10, 17, 20 et 28 kilomètres, donc véritablement accessible au plus grand nombre.

Un autre bon défi est de faire la Traversée de Charlevoix, que le 125 kilomètres emprunte en grande partie, sur quelques jours avec un service de ravitaillement aux refuges déterminés. Mes deux options suggérées sont les suivantes.


Option 1 – sur 2 jours

J1 – Partir de la Zec des Martres et rallier le refuge du Geai Bleu non loin du parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie. Une journée de 40 kilomètres avec un dénivelé essentiellement négatif.

J2 – Du refuge du Geai Bleu, rallier le Mont Grand-Fonds. Une bonne journée de près de 50 kilomètres avec un dénivelé essentiellement ascendant.


Option 2 – sur 3 jours

J1 – Partir de la Zec des Martres et rallier le refuge de la Chouette, soit 28 kilomètres sur un parcours varié.

J2 – Du chalet la Chouette se rendre au chalet du Coyote. Une trentaine de kilomètres, en deux phases : une longue descente vers le parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie, suivie d’une longue montée vers le Coyote.

J3 – Finalement, du Coyote, dirigez-vous au Mont Grand-Fonds via le sentier de l’Orignac. Un autre 30 kilomètres plus roulants, mais demeurant tout de même exigeant, car le sentier de l’Orignac est particulièrement technique.

Les Florent - Course Women Photo : Ian Bergeron

Partager ce billet

< Voir tous les articles
Réservation en ligne