« J’ai quitté Montréal pour venir travailler dans Charlevoix il y a 5 ans. C’est d’abord le ski qui m’a attiré ici. Il faut dire que Le Massif, ce n’est pas rien. Le domaine skiable est hallucinant tout comme les après-skis d’ailleurs. En fait, je n’avais vu ça nulle part ailleurs : des gens qui dansent sur les bars durant des shows auxquels on a accès gratuitement. Wow! 

Le fait d’avoir choisi un mode de vie en lien avec un travail saisonnier m’a permis d’explorer diverses avenues durant l’été. Comme j’adore le vélo de montagne, je m’implique beaucoup avec le Club cycliste de Charlevoix et l’Ultra Trail Harricana. J’ai aussi travaillé dans l’industrie du kayak et je participe encore aujourd’hui à la formation des guides, chaque printemps. Durant le Festif, je me transforme en barman et j’adore ça.

Quand l’hiver revient, je me concentre exclusivement sur l’entreprise que j’ai créée en 2012. Je suis très fier de pouvoir offrir une forme de motoneige plus « propre » ne serait-ce que par l’utilisation de véhicules à moteur quatre temps. Depuis quatre ans, j’organise des randos et des raids à travers tout Charlevoix. Mon entreprise est devenue la crème de la crème en matière de motoneige. Ici, la qualité – et la quantité – d’enneigement est extraordinaire, la saison est longue et les paysages sont à couper le souffle. Ma « ride » préférée? J’aime beaucoup le hors-piste, mais je file souvent sur le Trans-Québec 3 qui offre un mélange de pistes en forêt sauvage et des panoramas spectaculaires entre fleuve et montagnes. Quand les amis de Montréal débarquent, on aime fréquenter la Microbrasserie Charlevoix et les cafés du coin comme le Café Charlevoix à Baie-Saint-Paul. Je fais des jaloux à tout coup »