Histoire de la région

Histoire de la région

Une tradition d’accueil de plus de 200 ans

Région hospitalière aux paysages qui ont séduit les peintres, poètes, écrivains et musiciens du pays, Charlevoix allie, en parfaite harmonie, nature et culture.

Sur un territoire de six mille kilomètres carrés en plein cœur du bouclier canadien, le plus vieux sol de la terre, Charlevoix recèle des attraits uniques. Les eaux des Laurentides, cette majestueuse chaîne de montagnes, se jettent en cascade dans les flots salés du Saint-Laurent.

Ça et là, de coquets petits villages se dressent à flanc de montagne. Tous ces éléments s'unissent pour offrir un panorama où se côtoient la mer et la montagne.

Le paysage montagneux de Charlevoix doit son aspect spectaculaire au gigantesque impact d’un météorite de 15 milliards de tonnes qui s’est produit il y a 350 millions d’années. Cette collision a créé un cratère de 56 kilomètres de diamètre, faisant de Charlevoix l’un des plus grands cratères habités de la planète.

La région de Charlevoix doit son nom au père jésuite François-Xavier de Charlevoix, premier historien de la Nouvelle-France. Autrefois, l'agriculture, le cabotage et la coupe du bois constituaient les activités de subsistance de la population. Mais peu à peu, le tourisme s’est taillé une place jusqu’à devenir aujourd’hui la principale activité économique de la région.

La Malbaie marque les origines de la villégiature au Canada. Dès 1760, les seigneurs écossais Malcolm Fraser et John Nairn recevaient des visiteurs dans leur manoir. Petit à petit, l'hébergement s'est organisé. Des pensions de famille et de petits hôtels accueillaient les visiteurs en quête d'air pur et de lieux pittoresques.

La région est devenue si populaire qu'au début du XXe siècle on a construit un hôtel de 350 chambres dans le secteur Pointe-au-Pic, à La Malbaie : le Manoir Richelieu. Les visiteurs naviguaient alors jusqu’à La Malbaie à bord de bateaux à vapeur, ces luxueux palais flottants. C'était l'époque des bateaux blancs, qu'on a désignée comme « la belle époque de Charlevoix », où l'exotisme et le romantisme régnaient.

Sur le chemin des Falaises, des villégiateurs fortunés ont fait construire leur propre résidence estivale, dont William Howard Taft, qui allait devenir président des États-Unis. Celui-ci adorait la région et se plaisait à dire, en parlant de l’air de Murray Bay, qu’il « enivrait comme du champagne, mais sans les maux de tête du lendemain ».

Ces villas impressionnantes se trouvent toujours sur le chemin des Falaises. Certaines sont des propriétés privées, d’autres ont été converties en charmantes auberges qui accueillent les amateurs de calme, de bon goût et de gastronomie. Au fil des ans, un réseau d'auberges et de gîtes sympathiques au cadre romantique s'est développé dans l’ensemble de la région, perpétuant la tradition d’accueil qui caractérise Charlevoix depuis maintenant plus de 200 ans.

ÉVÉNEMENTS

LA PROGRAMMATION VARIÉTÉS

Du 1 mars au 1 décembre 2014 en savoir plus

GRAND PRIX CYCLISTE SUR ROUTE EN 4 ÉTAPES

Du 30 mai au 1 juin 2014 en savoir plus
Tous les événements